Bernard Thibault, secrétaire général de la CGT était l'invité de Jean-Pierre Elkabbach sur l'antenne d'Europe 1, mercredi 21 novembre.

Bernard Thibault condamne de "manière tout à fait claire" les exactions commises mercredi sur des lignes TGV, des "actes inadmissibles destinés à porter le discrédit sur une profession". Il dénonce aussi les hommes politiques qui attisent le feu et des tentatives d'instrumentalisation. Il rappelle que c'est un combat syndical, qu'il ne faut pas se laisser éloigner des revendications sociales.

Pour écouter cet interview en différé sur internet
Retour à l'accueil